Le manioc

Le manioc est une plante à racine tubéreuse qui a toujours été l’une des principales plantes utiles à l’homme, elle fut domestiquée et introduite en Guadeloupe par les Amérindiens.

Lorsque les premiers colons débarquèrent, ils ne durent leur salut qu’à cette plante qui était déjà la nourriture de base des Caraïbes.

Durant la colonisation, la population africaine déportée l’a spontanément adoptée

Sa culture et sa consommation  ne se sont développées qu’à partir de la libération des esclaves qui en font l’élément de base de leur alimentation.


Pendant la seconde guerre mondiale, les difficultés de ravitaillement obligèrent les habitants de l’île à donner une nouvelle impulsion à cette activité.

Le commerce de la farine de manioc et de la cassave contribua à l’essor du monde rural et constitua une forme d’économie locale interne.

Malgré les chocs et les ruptures, ce savoir a été transmis et enrichi au fur et à mesure, par les apports des différentes ethnies.

 

 

De nos jours le manioc constitue un pan du patrimoine guadeloupéen.